INTEGRATION
SCOLAIRE
& PARTENARIAT


plan du site

 
présentation

Adresse de cette page : http://scolaritepartenariat.chez-alice.fr/page338.htm

L'accueil dans les centres de vacances et de loisirs :

2. Exemples de réalisations

 
page précédente : 1. Textes et dispositifs généraux  
Dans le domaine de l'organisation de centres de loisirs ou de vacances accueillant des enfants handicapés comme dans celui des dispositifs d'accompagnement, on est frappé du nombre et de la variété des initiatives et des projets qui voient le jour depuis quelques années. Nous listons ici quelques exemples de ces réalisations, dans un but d'information et pour favoriser leur développement.
 
Quelques exemples de réalisations, souvent à l'initiative des parents...
Dans de nombreux départements, chercher : Comité départemental du sport adapté
Note à propos du BAFA

Le BAFA (Brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur de centre de vacances et de loisirs) est un diplôme non professionnel qui permet d’encadrer les loisirs des enfants et des jeunes de manière occasionnelle, généralement pendant les mercredi et vacances scolaires.

Les responsables de l'AFOCAL, association qui organise des sessions de préparation au BAFA (Brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur de centre de vacances et de loisirs), précisent qu'ils inscrivent aujourd'hui dans la formation BAFA un temps de sensibilisation à l'accueil des enfants et des jeunes handicapés.

Voir aussi : guide méthodologique à l’usage des formateurs des formations aux BAFA/BAFD. Sensibilisation à l’accueil des enfants et des jeunes mineurs handicapés.

On trouvera dans ce site une petite note à l'intention des candidats AVS (et surtout EVS) en suggérant que puisqu'il n'y a pas de formation pour devenir AVS, le BAFA peut peut-être constituer pour certains une première approche pour un travail auprès d'enfants… Voir BAFA
voir aussi le site de Loisirs pluriel > implantation
http://www.loisirs-pluriel.com/
16 -AADYS - Association d'Aide aux Dys - ANGOULÊME (Charente)
Maison des Sports - 58 rue de l'Arsenal - 16000 Angoulême - 06 86 56 82 76
Réapprentissage des fondamentaux par des méthodes multi sensorielles et par la pratique de sports latéralisants et coordonnants. Organise des stages de sports adaptés durant petites et grandes vacances, notamment à Jonzac (16).
http://www.aadys.fr - 06 86 56 82 76 - Présidente : Dr Nicole Bardou
18 - LA MAISON DES CHEMINS - Bourges (18) -Centre multi-accueil pour les enfants autistes ou ayant des troubles envahissants du développement.
Propose aux familles une crèche et un centre de loisirs, tient lieu en plus d'accueil de jour inexistant.
Géré par des parents qui ont créé l’association Autisme-Berry.
http://lamaisondeschemins.com/1.html
  19 - AMIS 19, à Tulle (Corrèze), pour un accompagnement des enfants sur les temps périscolaires
A l'origine, un collectif d'associations qui gérait les AVS. Puis quand ceux-ci ont été repris par l'Education nationale, s'est orienté vers l'accompagnement durant les temps périscolaires, en réponse aux demandes des familles. Repose aujourd'hui sur une entente et une convention liant, outre AMIS 19, la MDPH, la CAF, le Conseil général, Jeunesse et Sports. A reçu une dotation de la Fondation de France.
AMIS 19, gérée par des bénévoles, a embauché une éducatrice spécialisée, qui aide les familles à monter les dossiers : la MDPH évalue le besoin d'accompagnement, le financement est assuré par la CAF dans le cadre de la PCH.
AMIS contribue donc à la mise en place d'actions d'accompagnement et s'oriente aussi vers la formation des personnels qui accueillent les enfants et les jeunes handicapés.
http://www.aucoin2larue.fr/brive/site-vitrine-a.m.i.s-19-%28accompagnement-mediation-integration-sociale-d-enfants-handicapes-de-la-correze%29-19000-tulle_6759.html
22 -BARREZ LA DIFFÉRENCE - BP3 - 22390 BOURBRIAC
09.63.49.86.49 ou 06.12.61.07.97

Barrez la Différence oeuvre depuis plus de 25 ans  pour que le regard sur le handicap évolue et que les personnes en situation de handicap puissent accéder plus facilement à la scolarité, à la formation, à l'emploi, aux sports et aux loisirs, et propose notamment des activités voile adaptée pour des formations et ballades en mer en équipage combinés handi/valides.
Président : Dr Bertrand Caro, médecin spécialiste du sport.
http://www.barrezladifference.fr

31 - SOLEIL POUR TOUS - 5, rue Emile Lécrivain - 31400 Toulouse - 05 61 54 11 61 - 06 79 80 51 77 - soleilpourtous31@aol.com
"Soleil Pour Tous " a  pour objectif de proposer aux enfants à partir de 3 ans, aux adolescents et adultes présentant un handicap physique, mental ou sensoriel, un accès aux loisirs ludo-éducatifs et à la culture. Nous proposons un accompagnement personnalisé, l'intervention de personnes qualifiées dans le domaine du loisir, adaptée aux différents types de handicap et aux demandes des familles.
http://www.soleilpourtous.org/
  32 - Association L’Aube du Chêne - Lieu-dit Barthon - 32330 Lagraulet-du-Gers - Contact : Anne Gouyon, 06 08 78 05 48 – 05 62 28 66 95
Ateliers de loisirs créatifs pour enfants précoces et hyperactifs dans le Gers
http://www.laubeduchene.fr/contacts/
41 - TANDEM 41 - 18 rue Roland Dorgelès - 41000 Blois - 02 54 55 94 45
Un poste est spécialement dédié aux enfants en situation de handicap inscrits dans les centres de loisirs de la communauté de commune.
http://www.tandem-handicap.fr/
42 - EURECAH - Saint-Chamond (42) - Centre de loisirs tout handicap

Crée en 1999 par deux mamans d'enfants autistes, Eurecah a pour seule ambition d'offrir à des personnes atteintes d'un handicap, quel qu'il soit, un lieu où elles pourront avoir accès à des activités ludiques gardant un aspect de loisir et de permettre aux familles, souvent éclatées, de trouver du temps libre.
La prise en charge des jeunes s'effectue du mardi au samedi inclus durant l'année, et du lundi au vendredi inclus lors des grandes vacances d'été.
http://www.eurecah.org/

43 - DAHLIR - Dispositif d’Accompagnement du Handicap vers les Loisirs Intégrés et Réguliers
DAHLIR 43 - 24, bvd Alexandre Clair - 43000 LE PUY EN VELAY - Téléphone : 04 71 09 80 98
http://www.dahlir.fr/

Créé en 2006 sur le département de la Haute-Loire, le DAHLIR, destiné aux pratiquants sportifs, permettait d’accéder à plus de disciplines et de prendre contact avec les clubs sportifs ordinaires plus facilement. Depuis, le nombre de personnes en situation de handicap souhaitant pratiquer des activités de loisirs a augmenté considérablement. L’offre s’est également adaptée aux diverses demandes. Aujourd’hui,  le dispositif existe pour les  Sports, les Centres de Loisirs et les Activités Culturelles. L’objectif principal est de permettre à des personnes en situation de handicap d’avoir accès au milieu « ordinaire » pour les LOISIRS sur tous les territoires de Haute-Loire.

Le DAHLIR a été conçu par un groupe de travail (DDCSPP, Conseil Général, CD Sport adapté et handisport, MDPH, PMI Professionnels du médico social, des directeurs de Centre de loisirs, des présidents de clubs…). Il a pour buts :
- d’inciter les structures à accueillir des enfants en situation de handicap,
- d’aider les équipes pédagogiques à construire un accueil adapté,
- d’aiguiller les familles dans les centres reconnus pour leurs compétences dans le domaine.
LE DAHLIR ASSURE le suivi et l’accompagnement des personnes en situation de handicap vers la structure concernée…

51 - CAP INTEGRATION MARNE, à Reims (51), propose aux familles un accompagnement spécialisé sur les temps scolaires et extrascolaires.
Voir CAP INTEGRATION MARNE
  67 - Les aides de la JPA (Jeunesse au Plein-Air)
La Jeunesse au Plein Air (JPA) est une confédération qui regroupe 45 organisations qui défendent toutes l'existence de vacances et de loisirs éducatifs complémentaires. Les JPA sont en principe partenaire des actions éducatives de l’école. Les JPA peuvent parfois favoriser l'accueil en vacances des enfants handicapés.par une aide aux familles, voire aux associations.
Dans le 67, notamment, les JPA sont porteuses d'un projet de mise en place d'un "espace ressources handicap"
Voir le catalogue http://www.jpa67.fr/joomla/espace-ressources-handicap.html
59 - LE SATTED : Service d'Accompagnement Temporaire pour enfants et adolescents avec autisme ou Troubles Envahissants du Développement
http://www.autismeloisirs.fr/satted.html
Le service est habilité à accueillir 8 jeunes en internat et 2 en demi-pension selon les modalités de l'accueil temporaire. Accueil en dehors des temps de prise en charge habituelle de l'enfant à l'école, en établissement médico-social ou dans la famille, c'est-à-dire les week-ends, les mercredis, et pendant les vacances scolaires françaises et belges.
64 rue Nationale 59710 PONT A MARCQ, implanté sur le site du CRESDA.- Mail : satted@autismeloisirs.fr - 03 20 10 38 08
69-L'amicale laïque Voltaire, située dans le groupe scolaire Hector Berlioz, 192 avenue Barthélémy Buyer à Lyon (9ème)
organise un cours de gym adaptée à l'attention des enfants atteints de TED.
http://lyon.yalwa.fr/ID_103361249/Amicale-Laique-Voltaire.htm

Ce cours fonctionnera comme un cours de baby gym : l'enfant est accompagné d'un adulte (parent, professionnel, bénévole...), cours donné par un éducateur sportif DE, avec l'aide d'un éducateur spécialisé DE, prise en charge éducative comportementale ABA/VB.

Les mardis de 15h à 16h30. Tarif : 126 euros annuels pour le cours + 15 euros de licence + 5 euros d'adhésion, soit un total de 146 euros par an.

C'est un des premiers centres sportifs à Lyon à faire une intégration réelle. En effet, en dehors de ce cours spécialisé, l'association propose de l'aïkido, aquagym, basket, capoeira, danse, échecs, escrime, escalade, gym, judo, karaté, kung fu, jazz, atation, qi gong, sophrologie, stretching, volley.

69 - LA PASSERELLE - Sport et handicap mental
Association la Passerelle - 140 rue de la Poudrette - 69100 Villeurbanne - Tél. : 04 82 31 70 14 mail : asso.lapasserelle@free.fr
http://www.lapasserelle-sportadapte.fr
Activité de sport adapté pour les enfants le samedi à CALUIRE à l'école Victor Basch.
72 - Le "PÒLE RESSOURCES HANDICAPS" de la Sarthe (72) : accueil de loisirs et accueil périscolaire
Mai 2013 - Après six ans d'existence, le Pôle Ressources a dû fermer, faute de moyens financiers
Cécile AGRAPART - Pôle Ressources Handicaps - Fédération Départementale Familles Rurales
34 rue Paul Ligneul - 72015 Le Mans cedex 2 - 02 43 39 57 12
http://www.famillesrurales.org/sarthe/Contenu.php?article=19&arbo=26

77 - Association Trott'Autrement organise des séances d'équitation ou de thérapie pour des enfants ou adultes handicapés dans différents centres équestres en région parisienne.
http://www.trottautrement.org/

Les activités de l'association "Trott'Autrement" se déroulent dans différents centres équestres situés en Seine et Marne et dans le Val de Marne.
Siège social : 26, grande allée de la Faisanderie, Apt 5 - 77185 LOGNES
77 - Les Ateliens
http://www.lesateliens.fr/
propose des ateliers et des stages destinés aux enfants désignés intellectuellement précoces, ayant ou non des troubles associés à leur haut potentiel ou aux enfants souffrant d'un TDA/H.
  78 - Bulles d'air
http://www.centrebulledair.com/
un espace de loisirs innovant pour enfants handicapés mentaux de 3 à 10 ans.
84 - Kaléidoscope
kaleidoscope.vaucluse@gmail.com.
 
L'association Kaleidoscope ouvre un centre de loisirs pour enfants autistes (accueil de loisirs sans hébergement « ALSH »). Cet ALSH emprunte les outils de l’éducation spécialisée adaptés aux besoins des enfants avec pour objectifs de soutenir l’autonomie et la socialisation des enfants et de proposer aux familles des moments de répit. Le taux d’encadrement est d’un animateur pour deux enfants maximum.
Le Kaléidoscope est le nom d'un projet qui inclut l'ALSH mais également la démarche de formation des équipes d'animation et d'accompagnement personnalisé des enfants. Ce projet dans son entièreté est porté par la Fédération Léo Lagrange Méditerranée, Fédération d'Education Populaire qui milite pour que les loisirs soient accessibles à tous (association loi 1901).
Commune de Rasteau (près de Vaison la Romaine) - 06 95 49 47 47
http://www.lepetitprinceadit.com/annuaire-autisme/1496/kaleidoscope-association-leo-lagrange-mediterranee/
86 - Fédération des centres sociaux et socioculturels de la Vienne - 12 Rue des Carmélites - 86000 Poitiers - 05 49 00 01 45
vient de créer un poste de référent handicap. L'objectif de ce projet expérimental d'une durée de trois ans est d'améliorer les conditions d'accueils des enfants handicapés dans les centres de loisirs. Ce référent est une personne-ressource pour les structures d'accueil.
Pour nombre d'établissements, ça n'est pas la volonté qui fait défaut pour assurer cet accueil mais il existe plusieurs freins : il y a une méconnaissance du champ du handicap ; il n'y a pas de ponts entre les centres de loisirs et les établissements spécialisés, à de rares exceptions.
http://www.federation-csc86.org/
86 - L'ALEPA, à Poitiers (86), accueil de loisirs pour enfants et jeunes autistes, accompagne ceux-ci dans de nombreuses activités extérieures.
Voir ALEPA
94 - Envol Loisirs - Une association de loisirs pour les personnes atteintes de Troubles Envahissants du Développement (autisme et apparentés) et autres handicaps.
http://www.envol-loisirs.org/
L'activité équitation est mise en œuvre par Trott'Autrement http://www.trottautrement.org/ et l'association envisage d'augmenter ses capacités d'accueil (50 demandes en liste d'attente !!!). Au départ dans le 77 maintenant à Bry-sur-Marne (94) grâce à la municipalité et à Envol Loisirs.

Des associations sportives et culturelles cherchent à monter des activités pour des personnes handicapées mais ne savent pas comment rencontrer les personnes concernées. Des familles voudraient mettre en place une activité pour leur enfant (jeune ou adulte) : cheval, judo, peinture etc… mais se retrouvent isolées, n’osant pas s’adresser à une association ordinaire. Le but de l’association est de favoriser ces rencontres pour le développement des activités sportives et culturelles.
Maison de la Vie Associative et du Citoyen - 16 rue du Révérend Père Lucien Aubry - 94120 Fontenay sous bois.

 
Echanges : expériences de parents...
Les échanges ci-dessous sont repris de la liste de diffusion "dysphasie". Ils nous paraissent significatifs des demandes des parents qui désirent que leurs enfants handicapés profitent aussi dans leurs loisirs "des institutions ouvertes à l'ensemble de la population" (loi de février 2005, art. 2). Les parents rencontrent bien des difficultés, mais ils comprennent aussi les difficultés et les scrupules des dispositifs d'accueil. Comment assurer à l'enfant un séjour dans de bonnes conditions d'accueil, prenant suffisamment en compte le handicap ?
 
Clarisse

15-07-09
Après que Gaultier ait été refusé en centre aéré, car handicap à 50%, je suis allée à la MDA pour tenter de comprendre, persuadée que le centre était en tort...et bien non! Dans les textes que la MDA m'a postés pour info, il est écrit que les centres d'accueil n'ont pas obligation d'accueil dans ce cas...
Note ISP

15-07-09
Les textes en vigueur (voir ci-dessus, décret 2000-762 du 1er août 2000, circulaire 2003-135 du 9 septembre 2003) cherchent, me semble-t-il, à inciter les structures de loisirs à accueillir les enfants malades (maladies de longue durée) ou handicapés, mais reconnaissent en même temps qu'il leur faut le temps de s'adapter, parfois des moyens supplémentaires, par exemple des personnels spécialisés. Ces textes préconisent une démarche de projet, centrée sur le projet éducatif de l'enfant...
Nadine

16-07-09
Arthur, 6 ans et demi, va en centre aéré pour le 3ème été, plus aux petites vacances. Il a toujours été accepté, c'est une volonté de la direction et à chaque changement d'équipe je parle avec les animateurs afin de préciser ses difficultés, ses points faibles (par exemple, n'ose pas demander à boire s'il a soif) et aussi comment le stimuler pour qu'il s'exprime, participe, etc. ... J'ai toujours rencontré des gens attentifs et qui collaborent dès l'instant qu'on leur explique ce qui se passe. Arthur apprécie le centre aéré car il y a énormément de jeux et de sorties; il me raconte ce qu'il y fait.
Je pense qu'il faut arriver à discuter avec les intervenants du centre et dédramatiser, à leurs yeux, la situation de handicap.
Clarisse

20-07-09
Oui Nadine vous avez raison mais je n'ai même pas eu l'opportunité de parler en direct avec un responsable. Je n'ai juste pas insisté. La loi à laquelle je suis confrontée est le décret n°2000-762 et le décret 2002-885 et l'article R227-23 du CASF, pour l'accueil d'enfants de moins de 6 ans. Il est spécifié " Rien n'oblige les organisateurs à accueillir des enfants atteints d'un handicap, contrairement aux établissements scolaires". Et "D'une manière générale, il n'y a pas d'obligation à l'accueil d'enfants handicapés en centre de vacances ou de loisirs, mais si un tel accueil est envisagé, le projet éducatif de l'établissement prévoit les spécificités de cet accueil" et enfin " la loi de 2005 favorise l'accueil des enfants handicapés dans les structures ordinaires de vie", mais il n'y a pas d'obligation. Ils doivent "concourir" à l'intégration sociale des enfants, après cela dépend de la volonté de chaque directeur.
Nathalie

20-07-09
Concernant les centres aérés, mon fils de 18 ans vient de passer son BAFA ; il trouve les enfants "très mignons", connait les textes par coeur mais est loin d'être capable d'affronter ne serait ce que les réactions d'enfants posant problème (quels qu'ils soient) ni savoir aider un enfant qui en a besoin du fait de sa difficulté (on n'aborde aucun de ces problèmes dans les formations : un progrès à faire !).
Note ISP

à propos du BAFA : voir note en haut nde page.

Nathalie

20-07-09
Pour ce qui est de presser les gens à accueillir à tout prix un enfant différent, ne vaut il pas mieux chercher la structure qui ouvrira d'elle même ses portes, pour le moment, quitte à aller discuter avec les responsables pour faire évoluer les choses ? Directrice d'école maternelle durant 12 ans, j'ai accueilli nombre d'enfants handicapés, sans connaissance réelle, sans que les parents ne m'en disent plus que ça, ça n'a pas été toujours évident à gérer et l'unité de l'équipe est difficile à obtenir, ce qui ne rend pas l'accueil positif. Certes, nous avions obligation de scolariser, nous l'avons fait mais pas toujours dans de bonnes conditions...
Clarisse

20-07-09

Oui je suis d'accord avec ce que vous dites, j'ai moi-même été animatrice de colos et centre aéré dans ma jeunesse(!). C'est juste le manque d'ouverture, le non ferme qui me dérange. C'est pourquoi je me suis renseignée auprès de la MDA (MDPH) pour connaitre les droits du centre car c'est important à mes yeux de connaitre aussi les droits de mon fils. Ce qui m'étonne c'est que cet accueil est géré par des animateurs de la ville, employés toute l'année en majorité.
Je ne sais pas quels sont les centres près de chez moi susceptibles d'accueillir Gaultier, dans de bonnes conditions bien-sûr, le but n'est pas de me "débarrasser" de mon fils pendant quelques jours, même si j'aimerais souffler un peu, mais de le faire participer à des activités dans un groupe et lui faire connaitre une autre vie de groupe autour du jeu sans les contraintes de l'école.

Francine

20-07-09

Gaultier vit dans la société et y a toute sa place !
La socialisation me semble universelle et sauf quand les parents cherchent un endroit plus "protégé", je pense sincèrement que tous les enfants devraient avoir le droit de fréquenter les centres accueillants les enfants pendant les congés scolaires !

Nadine

21-07-09

Je ne me vois pas laisser mon fils quelque part sans dire un mot (plus ou moins selon les cas) sur ses difficultés. Ce n'est pas le cas de tous les parents et je trouve ça regrettable car alors les intervenants autour des enfants ne comprennent pas ce qui se passe, du coup l'enfant risque d'être mal "ressenti"...
Note ISP

24-07-09
L'enfant risque d'être non seulement "mal ressenti", mais tout simplement malheureux. Les propos ci-dessus ont été échangés sur la liste dysphasie : or les parents des enfants dysphasiques notent souvent que leur enfant risque d'être victime de moqueries à cause de ses difficultés de langage. Il y a donc, je suis d'accord avec Nadine, un travail à faire préalable à l'accueil.
Les documents présentés dans cette page, émanant de Loisirs-Pluriel et de Grandir ensemble, sont bien sûr très encourageants. Les parents ne sont pas seuls. Un certain nombre d'associations - qui sont aussi des regroupements de parents - travaillent avec eux et pour eux.
Les textes, certes, sont ne sont pas directifs, mais ils sont tout de même intéressants, ils sont incitatifs, ils ouvrent des pistes. Ils préconisent une démarche de projet, qui est essentiellement, somme toute, une démarche de concertation préalable. Le décret de 2002 indique notamment : "Lorsque l'organisateur accueille en centre de vacances ou en centre de loisirs sans hébergement des mineurs valides et des mineurs atteints de troubles de la santé ou de handicaps, le projet éducatif prend en compte les spécificités de cet accueil."
La circulaire de 2003, qui s'adresse surtout aux enfants atteints d'un "trouble de la santé évoluant sur une longue période", elle invite à reprendre la problématique du PAI (projet d’accueil individualisé). Le PAI est avant tout une démarche d’accueil résultant d’une réflexion commune des différents intervenants impliqués dans l'accueil de l’enfant malade. Pour les enfants handicapés, je pense qu'il faut envisager une procédure voisine.
On est encore dans une période où les choses se mettent en place. C'est pourquoi il est utile de faire connaître aux uns les réalisations qui fonctionnent et les bonnes pratiques des autres, actions des parents sur le terrain, réflexion plus générale et mise en réseau des réalisations locales dans le cadre des plates-formes et autres associations...
Note ISP

10-08-10

A propos de la formation des personnels : une initiative intéressante.
Lu sur le site de l'IEN-ASH de la Sarthe :
" Nos formations s’ouvrent cette année aux directeurs d’accueils de loisirs. Toute personne intéressée par l’accompagnement d’un enfant en situation de handicap n’ayant pas d’expérience dans l’animation ou toute personne titulaire du BAFA ou d’un autre diplôme d’animation sont également les bienvenues."
Voir http://cic-lemans-5-ais.ia72.ac-nantes.fr/spip.php?article172

 
Des exemples complémentaires
 
Intégration des enfants en situation de handicap dans les accueils collectifs de Mineurs - Adresses de dispositifs facilitateurs

38 - CLVA Rhône-Alpes – espace Ressources Handicap
(Ligue de l’enseignement Isère)
Annick MARTIN, directrice
Alexe AMICO, animateur
6 avenue Felix Faure
38160 Saint Marcelin
04.76.36.56.83
Site :http://www.vacances-pour-enfants.org/vv/vpt/vos_correspondants.asp?dep=71&famille=2

44 - Handicap, loisirs et scolarité 44
Service de l’association Handisup
Mme Nadège YOU
24 place Semard
44000 Rezé
02 51 84 03 98
Mail : handicap-scolarite44@wanadoo.fr

80 - Familles Rurales de la Somme
Fédération Départementale de la Somme
Pôle Ressources Handicaps
Virginie SINOQUET
21 rue Sully
80 000 Amiens
03 22 71 13 90
Site : http://www.famillesrurales.org/somme/

75 - APF évasion
Séjours en intégration
Céline HARTMANN
17 boulevard Auguste Blanqui
75013 Paris
01 40 78 69 91
Mail : celine.hartmann@apf.asso.fr

66 -Francas  Pyrénées Orientales
Séverine LABRE, coordinatrice du dispositif d’accueil des enfants  et adolescents en situation de handicap dans les accueils de loisirs
3 avenue de Belfort
66000 Perpignan
04 68 68 90 32
Mail : animationdepartementale@francas66.fr

30 - Collectif handicap 30
Collectif gardois pour l’accueil et l’intégration des enfants handicapés en centre de loisirs
Francas du Gard
Thierry LOPEZ, Animateur. Pour toutes questions relatives à l’accueil des enfants en situation de handicap dans les accueils collectifs de mineurs.
Clos d’Orville
30000 Nîmes
06 23 67 84 20
04 66 02 45 66
www.collectif-handicap30.ouvaton.org 

40 - Francas des Landes
Cellule technique au service de l’intégration
Philippe LUCANTE, animateur départemental
3 Allée de la Solidarité
40000 Mont de Marsan
Téléphone : 05 58 46 33 54
E-mail : contact@francas40.fr

34 - Les Francas de l'Hérault
27 rue Lafeuillade
34070 Montpellier
Tél : 04 67 06 82 82
Fax : 04 67 58 12 46
Site : www.francas34.fr

  liste fournie par Le "PÒLE RESSOURCES HANDICAPS" de la Sarthe

Mise à jour : 03/10/10


PAGE
PRÉCÉDENTE


 

: