INTEGRATION
SCOLAIRE
& PARTENARIAT


plan du site

INDEX
ALPHABETIQUE
et sigles

Trois entrées
dans le site

• par le plan du site
• par l'index alphabétique

• et par ECOLE et HANDICAP


 

Une question ?
Une observation ?
nous écrire

nous téléphoner
05 46 34 38 41

 

 


 
L'INCLUSION INDIVIDUELLE
présentation

Adresse de cette page : http://scolaritepartenariat.chez-alice.fr/page820.htm


La concertation "Ensemble pour une École Inclusive"


Présentation générale

 

 

La concertation "Ensemble pour l'école inclusive" comprend une Présentation générale et trois axes thématiques :
Présentation générale
1.
Attendus des familles et des associations pour une scolarisation de qualité des élèves en situation de handicap
2.
Le métier d'enseignant

3. Les Pôles Inclusifs d'accompagnement localisés (PIAL)

 

Le projet "Ensemble pour une École Inclusive" et le lancement de la concertation

Le 18 juillet 2018, le Ministre de l'Education Nationale présentait le projet "Ensemble pour une école inclusive" pour les années à venir.
  http://www.education.gouv.fr/cid132935/ensemble-pour-l-ecole-inclusive.html
  Voir la plaquette : "Ensemble pour l'école inclusive"
http://cache.media.education.gouv.fr/file/07_-_Juillet/80/0/DP_Ensemble_pour_l_ecole_inclusive_complet_984800.pdf
Ce projet présentait notamment quelques grands axes de progrès. Il annonçait le lancement d'une concertation.
 
La concertation a été lancée par le Ministre lors de la séance plénière du CNCPH le lundi 22 octobre 2019.
  http://www.education.gouv.fr/cid135456/lancement-de-la-concertation-ensemble-pour-une-ecole-inclusive.html

La concertation a été lancée auprès du CNCPH (Conseil National Consultatif des Personnes Handicapées),  en lien avec plusieurs acteurs associés (représentants des associations des personnes handicapées, parents d'enfants handicapés, organisations syndicales, collectivités territoriales et des parlementaires).

Elle se décline en trois axes thématiques :

  1. Attendus des familles et des associations pour une scolarisation de qualité des élèves en situation de handicap
  2. Un métier d'accompagnant attractif avec des perspectives d'avenir
  3. Mise en œuvre de l'expérimentation des Pôles Inclusifs d'accompagnement localisés (PIAL)
Pour situer le débat
Note ISP

20-12-18
On peut penser que derrière la déclaration ministérielle, il y a le rapport conjoint IGEN / IGAENR - n° 2018-055 - Juin 2018 : L'aide humaine pour les élèves en situation de handicap.
http://www.education.gouv.fr/cid132800/evaluation-de-l-aide-humaine-pour-les-eleves-en-situation-de-handicap.html
Deux idées force du rapport semblent en effet guider les questions de la déclaration "Ensemble pour l'école inclusive" :
• une remise en question du fonctionnement actuel des AESH : pourquoi ne pas les mutualiser tous ?
• et une remise en questiondu pouvoir de décision de la MDPH à propos du PPS : le scolaire nest-il pas plutôt de la compétence de l'Education nationale ?
Dés débats passionnés en perspective !
 
Voir dans ce site 1. Attendus des familles et des associations
2. Le métier d'accompagnant
3. Le PIAL
   
Une restitution de la concertation est prévue le lundi 11 février 2019
  http://www.education.gouv.fr/cid138920/restitution-de-la-concertation-ensemble-pour-l-ecole-inclusive.html
 
 
Première restitution - Lundi 11 février 2019
 
  Sur le site du Ministère de l'Education nationale : http://www.education.gouv.fr/cid138964/ensemble-pour-une-ecole-inclusive-une-concertation-et-un-diagnostic-partage-pour-progresser.html
Le secrétariat d'Etat chargé des Personnes Handicapées
  https://handicap.gouv.fr/grands-dossiers/l-ecole-inclusive/ensemble-pour-une-ecole-inclusive/article/restitution-de-la-concertation
La concertation a mobilisé plus de 120 participants (parents, associations de personnes en situation de handicap, gestionnaires d’établissement médico sociaux, professionnels de l’éducation et accompagnants) et s’est organisée autour de vingt-deux réunions en lien étroit avec le Conseil national consultatif des personnes handicapées (CNCPH).
  Trois priorités
  • Renouer la confiance avec les familles.
  • Soutenir les enseignants et, plus globalement, l’équipe éducative avec l’appui des professionnels du secteur médico-social
  • Revaloriser le métier d’accompagnants et reconnaître leur place au sein de la communauté éducative
  Les travaux des groupes de travail
Les groupes de travail ont auditionné des dispositifs innovants, qui permettent déjà aux professionnels du secteur médico-social d’intervenir dans les établissements scolaires, ou à des accompagnants de travailler à temps plein sur les temps scolaires et périscolaires. Voici le résultat de leurs travaux :
 
  Restitution sur la simplification des parcours.
https://handicap.gouv.fr/IMG/pdf/30_dicom_ecole_commission_education_scolarite.pdf

Propositions :
- un document unique : "plan de scolarisation"
- augmenter le nombre des enseignants référents
- Intégrer une formation sur l’école inclusive et les besoins des élèves à besoins éducatifs particuliers dans la formation initiale de tous les personnels de l’éducation
- Favoriser la mise en œuvre de formations communes partagées, rassemblant l’ensemble des acteurs au sein de l’école (personnels de direction, enseignants, ATSEM, partenaires extérieurs, mais aussi parents).
-Etc., etc..

  Restitution sur la coopération dans l’école.
https://handicap.gouv.fr/IMG/pdf/30_dicom_ecole_inclusive_cooperer_dans_l_ecole.pdf
- Doubler le nombre des UE délocalisées
- Transformer progressivement les établissements médico-sociaux en plateformes de services et de ressources d’accompagnement des élèves en situation de handicap.
- Freins : Manque de formation des équipes enseignantes non spécialisées.
- Freins : Gestion délicate des situations de crise ou de décrochage scolaire.
- Leviers : Forte compétence intrinsèque des professionnels à partager, à conserver et à promouvoir dans la coopération.
- Construire une stratégie d’implantation immobilière des UEE
  Restitution sur le l’élaboration du PPS
https://handicap.gouv.fr/IMG/pdf/30_ecole_inclusive_focus_groupe_parents.pdf
= vers un nouveau PPS : revoir ce document
  Restitution sur le dispositif second employeur.
https://handicap.gouv.fr/IMG/pdf/30_ecole_inclusivedispositif_second_employeur.pdf
Accompagnants
1. Partir des besoins des enfants en situation de handicap et des attentes des familles.
- L’accès aux activités péri ou extra-scolaires contribue au développement éducatif et aux apprentissages de l’enfant (en situation de handicap ou non).
- Lorsque le besoin d’aide humaine est nécessaire, les familles sont en attente d’un dispositif/ service de qualité avec l’intervention pérenne de professionnels compétents
2. Inscrire le dispositif dans la politique éducative du territoire
- Sous la gouvernance du Comité départemental des services aux familles. (CAF, etc.)
3. Définir le besoin d’accompagnants hors temps scolaire
- Les apprentissages n’étant pas scolaires, le besoin en accompagnants doit s’adapter aux activités proposées.
- Selon les besoins des enfants et attentes des parents, l’accompagnant n’est pas nécessairementlemêmequesurletempsscolaire,
- Difficultéàdéfinirlebesoinenaccompagnantpourlesorganisateurs: ¡¡ activités périscolaires non intégrées au GEVASco ; ¡¡ besoinsspécifiquesnonnotifiés; ¡¡ non connaissance des adaptations mises en œuvre dans le cadre scolaire.
Publics et lieux d’intervention possibles en complément du temps scolaire : les temps péri et extra-scolaires collectifs.
Modèles économiques des employeurs auditionnés : des exemples où l'EN ne paye pas !
Toute la suite : avoir un 2ème employeur, mais une unité d'emploi ! On cherche des formules.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Mise à jour :20/02/19

PAGE
PRÉCÉDENTE

SOMMET
DE LA PAGE
PAGE
SUIVANTE

 
RETOUR AU
PLAN DU SITE