INTEGRATION
SCOLAIRE
& PARTENARIAT


plan du site

INDEX
ALPHABETIQUE
et sigles

Trois entrées
dans le site

• par le plan du site
• par l'index alphabétique

• et par ECOLE et HANDICAP


 

Une question ?
Une observation ?
nous écrire

nous téléphoner
05 46 34 38 41

 

 



 
AUTISME ET SCOLARISATION
bonnes pratiques

Adresse de cette page : http://scolaritepartenariat.chez-alice.fr/page181.htm

 

Une Unité d'Enseignement pour jeunes autistes

au Lycée Balzac à Paris

 
On connaît les Unités d'Enseignement Externalisées en maternelle (UEM - Unité d'Enseignement en Maternelle pour enfants autistes) et en élémentaire (UEEA - Unités d'Enseignement en Elémentaire Autisme). En collège il existe des ULIS TED. Il en existe aussi quelques-unes en lycée : Angers (49), Clermont-Ferrand (63), Lyon (69),Grand Couronne (76), Niort (79) et Poitiers (86). Voir Liste ULIS TED. Mais en collège comme en lycée, les Unités d'Enseignement pour élèves autistes sont encore exceptionnelles.
Note ISP
Dans ce site : la présentation des UEM, des URRA et de l'UE du collège Le Parc
Dans Ecole et handicap deux articles : UEM et UEEA : des classes nécessaires et UEM et UEEA : ouverture des classes
L'Unité d'Enseignement du lycée Balzac, à Paris (17è) a été ouverte en janvier 2016.
Marie R.

11-04-16
Mon fils a été déscolarisé il y a 5 ans, rejeté de l'école devrais-je dire. C'est pourquoi j'ai contribué à créer cette Unité pour adolescents dans un lycée parisien. C'est de l'espoir pour beaucoup de parents d'ados ou de futurs ados pour lesquels la non entrée en ULIS reste un problème majeur surtout pour un maintien en milieu ordinaire.
     
Présentation de l'UE pour adolescents autistes du Lycée Balzac, à Paris
  Le Lycée et le statut administratif
Lycée Honoré de Balzac
118 Boulevard Bessières
75017 Paris
01 53 11 12 13
IME Notre Ecole
AFG Autisme
43 Rue Falguière
75015 Paris
01 44 10 20 10
L'Unité d'Enseignement est implantée au Lycée Balzac 75017 PARIS. Elle est prévue pour accueillir 6 élèves. C'est le Rectorat qui a choisi le Lycée Balzac et qui a fourni un poste d’enseignant.
L'Unité d'Enseignement est rattachée administrativement à l'IME Notre Ecole (géré par AFG Autisme). Le choix s'est fait sur différents critères dont la capacité administrative de l’IME à porter cette UE.
Bien qu'étant un prolongement de l'IME, l'UE a un fonctionnement assez indépendante de l'IME. Le Lycée est situé dans un autre arrondissement, l'UE a un personnel expérimenté ABA, sans lien avec celui de l'IME, avec un budget de fonctionnement indépendant.
Le Lycée est un partenaire actif qui permet de réaliser totalement l’inclusion sociale, enjeu majeur du projet initial. Les enseignants proposent des ateliers et activités partagées avec leurs élèves et ceux de l’UE, de façon à favoriser l’inclusion sous toutes les formes possibles sur la base du volontariat.
  Les jeunes accueillis 
Les jeunes accueillis dans l'UE n'ont pas le même profil que ceux de l'IME : il sont verbaux, sans troubles de comportement significatifs mais de faible niveau scolaire et ils disposent d’une relative autonomie permettant des déplacements au sein du Lycée.
Certains viennent au Lycée par leurs propres moyens, les autres sont accompagnés par les transports adaptés.
Ces jeunes sont arrivés pour la plupart entre 14 et 16 ans, venant soit d’IME où ils étaient par défaut et où ils ne pouvaient plus évoluer car leur niveau était supérieur à celui des jeunesde l'IME, soit sortant d’ULIS collège sans autre solution d’avenir que le retour au domicile.
Le Projet Individuel de chaque jeune, dans le cadre de son PPS, reprend ses besoins essentiels pour accéder à l'autonomie et intègre toute rééducation indispensable. Ces jeunes, n'ayant pas bénéficié d'un accompagnement précoce, ont des stades de développement hétérogènes et des niveaux scolaires parfois très en dessous de leurs capacités. 
 L'implantation dans un lycée a également une visée sociétale : à travers un tutorat volontaire de lycéens, changer la représentation du handicap auprès d'adolescents qui construiront la société de demain et (espérons-le) la rendront peut-être plus inclusive.
Le tutorat mis en place dans le lycée a pour but de favoriser l'inclusion non pas scolaire, puisque ces jeunes n'en auraient pas le niveau, mais sociale, ce qui est le plus important pour leur évolution, pour créer des liens et de vrais échanges humains. Pas de pression du côté des jeunes de l'UE car ils les côtoient quotidiennement sur des temps de loisirs et de partage ou dans des ateliers où ils apprennent à mieux communiquer et à échanger avec leurs pairs.
  Fonctionnement

La classe dispose d’un poste d’enseignant à temps plein, en complément d’une équipe médico-sociale pluridisciplinaire à temps plein également, spécialisée dans l’accompagnement d’adolescents autistes avec les approches cognitivo-comportementales qui suivent les recommandations de bonnes pratiques de la HAS et de l’ANESM. L’enseignante et l’équipe pluridisciplinaire travaillent en complémentarité et en partenariat sur des objectifs transversaux. Les emplois du temps étant établis pour chaque jeune en collaboration entre les différents intervenants.

L’équipe pluridisciplinaire de l’UE comprend :

Une enseignante (ayant déjà travaillé avec un public TSA), qui intervient auprès des jeunes en groupe ou en individuel selon les besoins spécifiques de chacun. Elle participe à l’élaboration et à la mise en œuvre des PPS.
Une psychologue spécialisée ABA et TEACCH, qui réalise les évaluations et bilans des jeunes et les réactualise tout au long de leurs avancées. Elle harmonise les pratiques éducatives au sein de l’équipe et s’assure de la cohérence des différentes interventions auprès du jeune. Elle actualise chaque année le PEI du jeune en collaboration avec l’éducateur référent.
Quatre éducateurs (dont un éducateur sportif pour permettre aux jeunes des séances de sport quotidiennes en inclusion ou pas, individuelles ou collectives) Ils mettent en place les objectifs du PEI, recherchent les stages de préprofessionnalisation et accompagnent les jeunes lors des stages si besoin.

L’équipe travaille sur des ateliers communs et des objectifs transversaux avec l’enseignante.

Ce dispositif intègre les interventions pluridisciplinaires de psychomotricien et orthophoniste au sein du Lycée, apportant des outils d’aide aux apprentissages utilisés au quotidien.

Le Projet Educatif Individualisé de chaque jeune, est réalisé en fonction des évaluations faites avec l’équipe et des besoins identifiés par les parents associés au projet du jeune et sollicités tout au long de son parcours.

Une supervision BCBA permet de superviser l’équipe et de venir en soutien à l’enseignante pour harmoniser les pratiques et donner cohérence au projet de chaque jeune avec les approches comportementales et d’éducation structurée recommandées par la HAS.



L'avenir
Cette Unité suivra ses élèves jusqu'à 20 ans pour explorer tous les domaines de compétence dans lesquels ils pourraient se révéler, afin de trouver le champ de professionnalisation le plus apte pour leur permettre développement et épanouissement.
Complément
Mme Marie R., qui est à l'origine du projet, se tient à la disposition des parents
Marie R.

06-01-20
Je me tiens disponible pour aider d'autres parents, d'autres associations à dupliquer ce modèle encore unique en France et qui je le sais répond aux besoins de beaucoup d'autres ados. Merci de partager et de diffuser largement ce post afin que les relais se fassent sur ce type de dispositif.
(Publié dans le groupe facebook " La Cour des Grands 75")
https://www.facebook.com/pages/category/Community/La-Cour-des-Grands-75-916947125026022/
Marie R.

25-05-20

Le concept de ce dispositif innovant, est pour une part le fruit de ma propre expérience, de mes formations, et des échanges et collaborations suivis durant des années avec des professionnels français et américains de toutes disciplines, spécialisés dans l’accompagnement de personnes autistes.

Mon fils ayant été déscolarisé la veille de ses 11 ans par l’Education Nationale sans qu’aucune solution alternative ne lui soit proposée, j’ai dû mettre en place à mon domicile un accompagnement pluridisciplinaire spécialisé autisme, complété par une prise en charge TEACCH en Sessad. Cette solution ne lui permettait pas de grandir au milieu de ses pairs à un âge où c’est indispensable. J’ai alors découvert qu’ils étaient un certain nombre d’ados à Paris, sans accompagnement adapté à leurs besoins spécifiques, et sans solution d’avenir en milieu ordinaire.
 J’ai alors présenté mon projet au rectorat, à la MDPH, à l’ARS et au Ministère en charge des personnes handicapées en 2014. Cette Unité a été reconnue comme répondant à un besoin urgent et non pourvu en milieu ordinaire, pour des jeunes adolescents sans solution adaptée à leurs nombreuses compétences, mais avec un bas niveau scolaire qui ne leur permet pas de rejoindre leur classe d’âge. Elle a ainsi reçu un financement pérenne de l’ARS dans le cadre du 3ème plan autisme qui prévoyait exclusivement à l’époque l’ouverture d’UEM.
 
Note ISP
Une reconnaissance officielle

Cette UE a reçu le 1er avril 2019 Madame Sophie CLUZEL, Secrétaire d’Etat auprès du 1er Ministre, chargée des personnes handicapées en présence de Madame COMPAGNON, déléguée interministérielle à la stratégie nationale pour l’autisme, de Monsieur PÉCOUT Recteur de l’Académie de Paris, de Monsieur BOULARD Maire du 17ème, des représentantes de l’ARS. Leur visite a salué « le travail exemplaire de ce dispositif inclusif ».

 

Mise à jour : 06/01/2020


PAGE
PRÉCÉDENTE

SOMMET
DE LA PAGE
PAGE
SUIVANTE

 
RETOUR AU
PLAN DU SITE