INTEGRATION
SCOLAIRE
& PARTENARIAT


plan du site

INDEX
ALPHABETIQUE

Une question ?
nous écrire

nous téléphoner
05 46 34 38 41



 
AUTISME ET SCOLARISATION
bonnes pratiques
Adresse de cette page : http://scolaritepartenariat.chez-alice.fr/page161.htm

 

Des classes (unités d'enseignement) pour enfants autistes en maternelle

Le 3ème Plan Autisme (2013-2017)

et les instructions interministérielles des 13 février 2014 et 10 juin 2016

     
  Voir page précédente Présentation de la classe Soleil de l'école Saint Dominique de Neuilly-sur-Seine, l'une des premières classes maternelles pour enfants autistes
   
Février 2014 Nous avons émis à plusieurs reprises, dans ce site, l'idée qu'il serait souvent préférable de débuter la scolarisation des enfants handicapés par un accueil très adapté, marqué par des rééducations soutenues et un cadre suffisamment ouvert et protecteur, pour tendre progressivement vers la scolarisation dans les classes ordinaires.
  Nous pensons donc que l'ouverture de clis ou d'Unités d'Enseignement en maternelle est une piste intéressante, d'autant qu'elle se trouve facilitée par la circulaire du 17 juillet 2009 qui reconnaît que "la CLIS est un dispositif collectif de scolarisation installé dans une école élémentaire ou maternelle." (Circ. du 17-07-09).
  Dans cet esprit, nous avons présenté dans ce site l'ouverture, à Neuilly sur Seine, d'une classe maternelle expérimentale pour enfants autistes, à l'école St Dominique.
  Et nous ne pouvons que nous réjouir de voir que le projet est repris et développé avec l'instruction ministérielle du 13 février 2014 dans le cadre du 3ème plan autisme.
 
Le 3ème Plan Autisme (2013-2017) : une unité d'enseignement maternelle par département
3ème Plan Autisme (2013-2017) - I. B. 2.
Des unités d’enseignements créées en école maternelle, associant enseignants et professionnels médico-sociaux et permettant ainsi une complémentarité des interventions scolaires et médico-sociales ou sanitaires dans une unité de lieu. L’objectif est de mobiliser les capacités d’inclusion et d’apprentissage au plus tôt par des approches éducatives, thérapeutiques et d’enseignement adaptés. Ces créations seront réparties sur la durée du plan à savoir une unité d’enseignement par académie à la rentrée scolaire 2014 tendant progressivement vers 1 unité d’enseignement par département. (Fiche action N°5 et N°6).
  http://social-sante.gouv.fr/IMG/pdf/plan-autisme2013-2.pdf
2. L'instruction interministérielle du 13 février 2014 : ouverture de 30 classes maternelles pour enfants autistes
  INSTRUCTION INTERMINISTERIELLE N° DGCS/SD3B/DGOS/ SDR4/DGESCO/CNSA/2014/52 du 13 février 2014 relative à la mise en œuvre des plans régionaux d'action, des créations de places et des unités d'enseignement prévus par le 3ème plan autisme (2013-2017)
Cette instruction se situe dans le cadre du 3ème Plan Autisme
L'instruction interministérielle du 13 février 2014, qui annonce l'ouverture de 30 classes en maternelle pour enfants autistes - une classe par région - répond pour une part à notre attente. Il s'agit de la mise en oeuvre des plans régionaux d'action, des créations de places et des unités d'enseignement prévus par le 3ème plan autisme (2013-2017).
Ces classes seront implantées dans les écoles maternelles et seront confiées à des unités d'enseignement du secteur médico-éducatif.
Le cahier des charges est extrêmement précis. Il prévoit notamment que l'ARS devra s’assurer que la structure médico-sociale porteuse de l’UE pour enfants avec autisme ou autres TED respecte les recommandations de bonnes pratiques HAS / ANESM
Ce cahier des charges présente un descriptif très détaillé des actions pédagogiques à conduire et il prévoit une formation de dix jours des personnels concernés, répartie en quatre modules. Cette dernière disposition nous paraît extrêmement importante car les difficultés de la scolarisation des élèves handicapés tiennent souvent au manque de formation des enseignants.
L'Instruction ministérielle précise
que les élèves de l’UE sont présents à l’école sur la même durée que l’ensemble des élèves de préélémentaires. Ils ne pourront être scolarisés dans cette UE à temps partiel. (Voir : cahier des charges, annexé à l'Instruction)
Vers une classe par département
Note ISP

26/05/14
Dans la circulaire préparatoir de la rentre 2014, on lit :
30 unités d'enseignement pour les élèves autistes ouvriront à la rentrée 2014 dans les écoles maternelles ;
cette offre sera poursuivie à la même hauteur pour les prochaines rentrées scolaires. (I-4)

Note ISP

22/09/15

Et depuis, effectivement, ces classes se développent conformément aux annonces de l'instruction ministérielle de février 2014.
Voir : liste des classes pour enfants autistes
  Et pour les années 2015-2016 et 2016-2017
Communiqué de presse du Ministère EN - 25/02/2016
30 nouvelles unités d’enseignement en maternelle ont ainsi été créées à la rentrée 2015. Elles s’ajoutent aux 30 unités ouvertes dans les écoles maternelles dès la rentrée 2014 afin de faciliter la scolarisation des enfants présentant des troubles du spectre autistique, en s’appuyant sur le déploiement d’interventions précoces, personnalisées, globales et coordonnées telles que recommandées par la Haute autorité de santé.
Lors de l’année scolaire 2016/2017, ce sont 50 nouvelles unités d’enseignement en maternelle qui seront installées. Pour mieux répondre aux besoins de ces très jeunes enfants, certains départements disposeront ainsi de 2 dispositifs.  
Avec ces  50 emplois dédiés, 110 unités d’enseignement en maternelle auront été créées pour  la scolarisation des jeunes enfants présentant des troubles autistiques.

http://www.education.gouv.fr/cid99444/scolarisation-des-eleves-presentant-des-troubles-autistiques-ou-des-troubles-envahissants-du-developpement-50-emplois-dedies-pour-l-annee-scolaire-2016-2017.html

Note ISP
Une des clés du succès !
A la différence d'autres textes, comme par exemple la circulaire sur les ULIS, qui expriment les recommandations du ministère mais n'édictent aucune mesure concrète concernant la carte scolaire, l'Instruction du 13 fdévrier 2014 fixe un nombre précis d'ouvertures de classes. C'est bien sûr l'une des raisons de son succès !
Voir : portée de la circulaire
 
3. L'instruction interministérielle du 10 juin 2016 : Modification du cahier des charges national des unités d’enseignement en maternelle
  INSTRUCTION INTERMINISTERIELLE N° DGCS/SD3B/DGESCO/CNSA/2016/192 du 10 juin 2016 relative à la modification du cahier des charges national des unités d'enseignement en maternelle prévues par le 3ème plan autisme (2013-2017)
Sur bien des points, cette instruction confirme la précédente. Elle précise qu'elle utilise le terme de trouble du spectre de l'autisme (TSA) qui tend à se substituer à celui de TED. (Annexe1).
Elle rappelle que les UEM concernées par le présent cahier des charges ne peuvent être gérées que par des établissements ou des services médicosociaux et qu'elles sont implantées obligatoirement au sein d'écoles, et non au sein des structures médico-sociales. (Annexe 1)
Elle précise que "les objectifs éducatifs sont ceux définis dans l'état des connaissances publié par la HAS en 20105" (Annexe 1)
Elle développe longuement les questions relatives à la pédagogie adaptée pour les élèves avec autisme (Annexe 1).
 
 
Commentaires
Note ISP

22/09/15
Après des commentaires souvent très critiques au départ, par crainte notamment du manque de personnels formés à l'autisme, les associations ont mieux admis l'intérêt du dispositif.
Un Communiqué de Presse de l'UNAPEI : pour l'Unapei, la création de ces places doit être un début
23 septembre 2014

UNAPEI

23-09-14

« Ce dispositif répond en tout point à ce que l'Unapei demande depuis de nombreuses années : la prise en charge précoce des enfants autistes, l'inclusion dans l'école de la République et la collaboration indispensable du médico‐social et de l'Education nationale. (...)
La grande difficulté réside dans le fait que le diagnostic précoce de l'autisme reste xceptionnel. Les rares enfants autistes à avoir été diagnostiqués avant l'âge de trois ans doivent également avoir obtenu une notification de la CDAPH les orientant vers cette Unité d'enseignement délocaliséeà l'école. Cela suppose aussi que la MDPH ait été bien informée de l'implantation de l'UE et de ses enjeux.
Par ailleurs, les jeunes enfants autistes ayant obtenu un diagnostic précoce sont souvent accompagnés par le secteur sanitaire. Or la coopération entre le secteur sanitaire et le secteur médicosocial est loin d'être optimale (...).
http://www.unapei.org/IMG/pdf/2014_09_23cpunapei_ue-2.pdf
Un commentaire d'Isabelle Resplendino : vice-présidente d'Autisme-France pour la Belgique
après la soirée autisme du 30 mars 2016 sur france 2
Isabelle Resplendino



31-03-16
Ne faisons pas de faux procès
Je vois parfois sur les réseaux sociaux que ces unités sont décriées, par rapport au fait qu’elles ne scolarisent pas les enfants dans les classes ordinaires. C’est, à mon humble avis, un faux procès.
Tout d’abord, ces unités s’adressent à un public d’enfants considérés comme « non-scolarisables » (avec des déficits ou des troubles si importants qu’une scolarisation, même avec un accompagnant à plein temps, serait impossible). Elles se trouvent dans l’école, et c’est l’enseignant qui en est le maître d’œuvre, et non pas le personnel du médico-social qui est dans cette classe.
Car nos enfants ont besoin d’éducateurs, d’orthophonistes, de psychomotriciens, etc. Et ces métiers (à mon grand regret d’ailleurs) dépendent en France du médico-social, et non pas de l’Éducation nationale, comme en Belgique.
Ils sont en tout 7 adultes pour 7 enfants, du 1 pour 1, sans qu’un adulte soit dévoué à un enfant en particulier, mais pour que tous les enfants bénéficient des différentes interventions, afin de favoriser l’apprentissage de l’autonomie.

Note : un adulte ne correspond pas à un ETP (Emploi Temps Plein).

De plus, sur certaines périodes (récréations, cantines, sorties scolaires…) voire certains cours, ces élèves se retrouvent avec les élèves des autres classes.
Enfin, dès que leurs progrès l’ont rendu possible, les enfants sont scolarisés dans les classes ordinaires. C’est le but de ces interventions intensives précoces. (...)
http://desmotsgrattent.blogspot.be/2016/03/lautisme-en-debat.html
 
Un guide à destination des enseignants de maternelle
Autisme France a édité un guide à destination des enseignants de maternelle
Voir : http://www.autisme-france.fr/offres/file_inline_src/577/577_A_13444_1.pdf
   

Mise à jour : 01/10/16


PAGE
PRÉCÉDENTE

SOMMET
DE LA PAGE
PAGE
SUIVANTE

 
RETOUR AU
PLAN DU SITE