INTEGRATION
SCOLAIRE
& PARTENARIAT


plan du site

INDEX
ALPHABETIQUE
et sigles

Trois entrées
dans le site

• par le plan du site
• par l'index alphabétique

• et par ECOLE et HANDICAP


 

Une question ?
Une observation ?
nous écrire

nous téléphoner
05 46 34 38 41

 

 


 
TROUBLES DU LANGAGE ET SCOLARISATION
présentation
Adresse de cette page : http://scolaritepartenariat.chez-alice.fr/page363.htm
 

 

La scolarisation des élèves autistes

 
 
Les dispositifs de scolarisation
  Texte officiel : la Circulaire interministérielle n°2005-124 du 8 mars 2005
  Politique de prise en charge des personnes atteintes d’autisme et de troubles envahissants du développement (TED)
La circulaire de 2005 privilégiait la scolarisation en milieu ordinaire quand c'est possible, sous les formes soit de l'intégration individuelle soit de l'intégration collective (clis et upi), dans le cadre du projet personnalisé et avec l'aide des services d'accompagnement.
Voir : présentation de la circulaire du 8 mars 2005.
Note ISP

La circulaire ne reprenait pas la formulation très claire de la circulaire précédente, d'avril 95, qui préconisait que soient créés "des services d'éducation spéciale et de soins à domicile couplés à des classes d'intégration scolaire". On retrouvera ce type de dispositif plus tard, avec les UEM et les UEEA.
 
  Les ULIS TED

Les ULIS TED (Troubles Envahissant du Développement) ont été reconnues officiellement par la circulaire 2010-088 du 18 juin 2010 relative aux ULIS, dans le 2d degré, et par la circulaire du 21 août 2015 relative aux ULIS dans le 1er degré. (Les ULIS succèdent aux CLIS et aux UPI)

Ces classes spécifiques TED s'étaient développées à partir de la circulaire de 2005. On en trouvera la liste sur Liste des ULIS 1er et 2d degré pour enfants et adolescents autistes
  Exemple d'une ULIS TED : L'Ulis-école de l'école Paul Michaud de Châtelaillon-Plage (17)
et sa participation à la classe de neige de l'école
 
  Les UEM (ou UEMA) - Unités d'Enseignement en Maternelle pour élèves Autistes
Par ailleurs, le Ministère a décidé l'ouverture d'Unités d'Enseignement en Maternelle (UEM) à partir de la rentrée de 2014. Ce sont, sur trois années, au moins une classe par département qui ont été ouvertes.
Le plan autisme 2013-2017 a notamment permis la création de 112 unités d’enseignement (UE) en classes maternelles, chacune scolarisant sept élèves à temps plein, en s’appuyant sur le déploiement d’interventions précoces, personnalisées, globales et coordonnées telles que recommandées par la haute autorité de santé (HAS).
Dans le cadre de la stratégie nationale 2018-2022, le Ministère prévoit de "tripler le nombre d'unités d'enseignement maternel autisme (UEMa) afin de scolariser tous les enfants à 3 ans y compris ceux présentant des troubles plus sévères."
  Voir : les UEM et la liste des UEM
  Exemple d'une UEM : La classe Soleil de l’Ecole Saint Dominique de Neuilly-sur-Seine (92)
 
  Les UEEA - Unité d'Enseignement en Elémentaire Autisme
  Voir : les UEEA
 
  Les IME
Les IME restent aujourd'hui indispensables
  Il ne faudrait pas que l’Etat oublie les cas les plus sévères
Eglantine Eméyé, Présidente de l’association Un pas vers la vie, Interview – Libération – 5 avril 2019

Certaines familles sont contre les structures spécialisées et les internats, moi je suis pour. L’Etat doit multiplier les instituts médico-éducatifs (IME). Ils doivent être réservés aux autistes les plus sévères, les enfants qui ne peuvent pas aller à l’école, mais ils sont nécessaires pour la famille. On oublie parfois que le couple mais aussi les frères et sœurs sont épuisés de devoir absolument tout gérer...

Manque de place en IME. Voir ci-dessous Enfants en attente d'une place en IME
  Les IME-ABA
Les méthodes éducatives ABA ont renouvelé la prise en charges des enfants et des jeunes autistes.
Elles sont recommandées par exemple par la HAS : "La HAS et l’Anesm recommandent que le projet personnalisé d’interventions couvre tous ces domaines et soit élaboré en partenariat avec les parents et leur enfant. Des interventions globales et coordonnées sont recommandées (...) Les interventions seront fondées sur une approche éducative, comportementale et développementale qu’il y ait ou non retard mental associé. Les familles et les enfants pourront par exemple adopter, avec l’ensemble des professionnels concernés, des interventions fondées sur l’analyse appliquée du comportement dites ABA, des interventions développementales telles que mises en œuvre dans les programmes TEACCH (...). (HAS Dossier de presse 8 maers 2012).
Un certain nombre d'établissements médico-éducatifs utilisent aujourd'hui ces méthodes.
  Exemple d'un IME-ABA : un IME ABA à Angoulême
D'autres adresses : IME ABA et formations ABA
Voir aussi : France autisme
  Les méthodes éducatives ABA, PECS et TEAcCH
Sur ces méthodes de plus en plus utilisées dans les classes et les établissements pour enfants autistes, voir une présentation proposée par Mme Christine Philip : L'ABA, le PECS, la méthode TEACCH
http://web17.ac-poitiers.fr/ASH/?autisme-Philip

Note ISP
PECS et icônes
Des personnes désireuses d'utiliser la méthode PECS de communication par l'image trouveraient des icônes à imprimer en cherchant sur Google : PECS et icônes.
 
  Des dispositifs innovants
Quelques dispositifs innovants apparaissent extrêmement intéressants, car ils visent véritablement l'inclusion scolaire. Ils restent encore très localisés et exigent une volonté politique forte de la part de l'ensembles de partenaires. Ils ne sauraient pour l'instant couvrir l'ensemble des besoins, et n'empêchent pas la nécessité de l'organisation de dispositfs de plus grande ampleur, tels que les UEM ou les UEEA. Mais ils éclairent le chemin à suivre. Voir par exemple :
  Le CEAL (Centre Expert Autisme du Limousin) et les classes d'autorégulation ARAMIS
  L’inclusion d’élèves autistes en Belgique : analyse d’une réussite 
 
Statistiques
  Un état des lieux du Secrétariat d'Etat chargé des Personnes Handicapées - 2018
Stratégie nationale pour l'autisme au sein des troubles neuro-développementaux
https://handicap.gouv.fr/IMG/pdf/strategie_nationale_autisme_2018.pdf - page 82-83
L’éducation nationale accueillait en 2016 plus de 30 000 enfants autistes de la maternelle au lycée : 10 034 enfants en maternelle, 12 894 en élémentaire, 7 543 en collège, 1 158 au lycée, 1 179 en lycée professionnel.
En 2016
Elèves autistes scolarisés
 
Préélémentaire 10 034
Elémentaire 12 894
total primaire 22 928
Collège 7 543
Lycée (G et T) 1 158
LP 1 171
total 2d degré 9 880
Total général 32 808
Les durées incomplètes de scolarisation des élèves TSA sont particulièrement élevées en maternelle (...). Une partie de ces enfants (sont réorientés) vers les structures médico-sociales à leur entrée en élémentaire. (...)
Les modalités de scolarisation des enfants autistes sont variables selon leurs besoins éducatifs particuliers, nécessitant une prise en compte adaptée. (..) Une majorité des élèves scolarisés en classe ordinaire bénéficient de l’appui d’une aide individuelle ou mutualisés. Ils peuvent aussi bénéficier d’intégration en dispositif collectif à effectifs réduits en établissement scolaire (8 377 élèves en ULIS en 2016, soit 25,5 %, 24 431 en classe ordinaire (74,5 %), dont 20 480 avec aide humaine ; plus de 700 en UEMA). Plus de 12 000 élèves, de tous les âges, ont une scolarisation à temps très réduit dans des établissements médico-sociaux ou de santé10.
 
En UEMA 700
En ULIS 8 377
  Renforcer les modalités d'accueil
D'après les taux de prévalence, le ministère estime qu'il y a 21 000 enfants autistes d'âge maternelle. Il reste beaucoup à faire pour qu'ils soient tous scolarisés. Le Ministère envisage de créer 180 nouvelles UEMA pour des élèves TSA avec des besoins complexes, dans le cadre de la stratégie nationale 2018-2022. Les UEMA couvriraient ainsi environ 10 % des besoins de la classe d'âge maternelle.
La création d’unités d’enseignement en élémentaire d’un type nouveau devrait également permettre de scolariser un plus grand nombre d’élèves avec TSA, dont les besoins spécifiques justifient un accompagnement renforcé : 5 classes seront expérimentées en 2018 pour un déploiement de 10 classes par an à compter de 2019. 450 enfants de plus pourraient être scolarisés à l’école dans ces nouvelles unités à la rentrée 2022,
Enfants en attente d'une place en IME
Ces documents de l'Education nationale n'évoquent pas la question du manque de place en IME, qui relève plutôt, il est vrai, du Ministère de la santé. Il reste qu'on ne saurait l'ignorer, au nom de l'école inclusive !
Eglantine Eméyé
Un pas vers la vie
Libération
5 avril 2019

Il y a autant de formes d’autisme que d’autistes. Je ne voudrais pas que ce futur plan ne parle que d’une école pour tous, d’un travail pour tous, d’une vie «normale» pour tous. Car je suis persuadée que certains autistes ne peuvent pas être comme tout le monde et que l’Etat va les oublier. Je crains que l’idée d’une «société inclusive» ne marginalise les autistes les plus sévères.

Voir : Une CDAPH interpelle la Secrétaire d’Etat sur le manque de places en établissement médico-éducatif
et : le manque de place en IME Que faire ?
 
Echanges
  l'orientation au niveau de la maternelle
N. (91 )

07-03-13
Mon fils est en Petite Section de maternelle et cette année scolaire est très difficile. Il vient d'être diagnostiqué autiste. La directrice me dit qu'il ne pourra pas rester à l'école, elle me recommande l'hôpital de jour. Je cherche une structure pour la rentrée prochaine...
Réponse ISP

07-03-13

Bien difficile de trouver une piste…
- contacter l’enseignant référent du secteur. Demander l'adresse à l'école
- interroger la MDPH 
- contacter une association de parents, par exemple France-Autisme http://autisme.france.free.fr/

 
Documents divers
  Canal autisme
  Un site de l'Education nationale. Un très bvel outil.
Un dispositif innovant qui vise à faciliter l'inclusion scolaire des enfants autistes en favorisant la formation gratuite des accompagnants (qu'ils soient parents, enseignants, AVS/AESH, paramédicaux et toute autre partie prenante) aux méthodes éducatives, comportementales, et de développement tout en créant une communauté solidaire qui œuvre au partage et à la mise à disposition des ressources.
http://www.canalautisme.com/
  Autisme et ABA

ANAE N° 162 – Novembre 2019
Dossier : L’autisme et l’analyse appliquée du comportement (ABA) dans les pays francophones
Bon de commande

  Des formations : ouverture début 2017 d'un DU Autisme et apprentissages
L’INS HEA lance un nouveau DU « autisme et apprentissages » qui s’adresse aux enseignants, éducateurs, psychologues, et professionnels désireux d’approfondir leurs connaissances des troubles de l’autisme et des troubles spécifiques des apprentissages afin d’obtenir une qualification universitaire
http://www.inshea.fr/fr/content/d-u-autisme-apprentissages
Sur le site Autisme-France
Une liste de références relatives à la scolarisation des enfants autistes
http://www.autisme-france.fr/577_p_25376/scolarisation.html
  Enfants autistes : bienvenue à l'école !

Cinq programmes vidéo pédagogiques dédiés à l’inclusion scolaire des enfants autistes - Sophie ROBERT, réalisatrice

http://enfantsautistesbienvenuealecole.com/la-serie/presentation

L’objectif est de fournir aux professeurs, aux AESH, et plus généralement à toute personne intervenant dans le champ de l’autisme et du handicap au sein de l’Education Nationale, un outil de sensibilisation et de formation à l’inclusion scolaire, qui lui permette d’entrer dans la démarche pour faciliter l’inclusion des enfants autistes.

Cette série se proposer de mettre en valeur les ressources intellectuelles, pédagogiques et humaines au sein de l'Education Nationale afin que ces personnes ressources servent de « rôle model » aux enseignants qui s'interrogent.
 
La scolarisation dans la stratégie nationale 2018-2022 pour l'autisme 
La stratégie pour l'autisme au sein des troubles neuro-développement (TND) 2018-2022 a été présentée par le Premier ministre Édouard Philippe et Sophie Cluzel, secrétaire d'Etat chargée des personnes handicapées, en présence du Président Emmanuel Macron, le vendredi 6 avril 2018.
  Sur le site du Secrétariat d'Etat chargé des Personnes handicapées
http://handicap.gouv.fr/focus/l-autisme/strategie-nationale-pour-l-autisme-2018-2022/article/strategie-nationale-pour-l-autisme-2018-2022-changeons-la-donne

Le Premier Ministre et Sophie Cluzel ont présenté 5 engagements, suivis de 20 mesures concrètes, parmi lesquels :

Engagement 3  : Garantir la scolarisation effective des enfants et des jeunes
Sur le site du Ministère de l'EN :
Stratégie nationale 2018-2022 pour l'autisme : garantir la scolarisation effective des enfants et des jeunes
Cet engagement 3 comprend 4 mesures
  • Scolariser en maternelle tous les enfants autistes
  • à chaque enfant un parcours scolaire fluide et adapté à ses besoins, de l'école élémentaire au lycée
  • Former et accompagner dans leur classe les enseignants accueillant des élèves autistes
  • Garantir l'accès des jeunes qui le souhaitent à l'enseignement supérieur
Scolariser en maternelle tous les enfants autistes
  • Faciliter la scolarisation à l'école maternelle ordinaire, en faisant intervenir en classe des équipes médico-sociales ou libérales, en soutien aux équipes pédagogiques.
  • Tripler le nombre d'unités d'enseignement maternel autisme (UEMa) afin de scolariser tous les enfants à 3 ans y compris ceux présentant des troubles plus sévères.

Garantir à chaque enfant un parcours scolaire fluide et adapté à ses besoins, de l'école élémentaire au lycée

  • Accélérer le plan de conversion des AVS (auxiliaires de vie scolaire), recrutés en contrat de courte durée en AESH (accompagnants des élèves en situation de handicap), afin de permettre aux enfants suivant une scolarité ordinaire de bénéficier d'accompagnants plus pérennes et plus professionnels.
  • Augmenter le nombre d'élèves atteint de troubles du spectre de l'autisme (TSA) scolarisés en Unités localisées pour l'inclusion scolaire (ULIS) en élémentaire, au collège et en lycée professionnel.
  • Redéployer l'offre d'éducation spécialisée au sein de l'école et créer des unités d'enseignement en élémentaire dédiées à la scolarisation de jeunes élèves avec TSA requérant un appui médico-social soutenu.
Former et accompagner dans leur classe les enseignants accueillant des élèves autistes
  • Renforcer les équipes ressources départementales par 100 enseignants spécialisés sur l'autisme (1 par département) : ces professeurs spécialisés interviendront sur place, auprès des équipes pédagogiques et des enseignants accueillant dans leurs classes des enfants autistes.
  • Développer des actions d'information et sensibilisation à destination des professionnels intervenant dans le parcours scolaire de l'enfant (accompagnants, enseignants et enseignants spécialisés, médecins et psychologues scolaires...).
Garantir l'accès des jeunes qui le souhaitent à l'enseignement supérieur
Faciliter l'accès à l'enseignement supérieur, au travers du nouveau processus Parcoursup, par la construction d'un parcours scolaire adapté et l'amélioration des accompagnements au sein de l'université.

Mise à jour 20-11-18


PAGE
PRÉCÉDENTE

SOMMET
DE LA PAGE
PAGE
SUIVANTE

 
RETOUR AU
PLAN DU SITE